Auto guérison par le bol de cristal : mythe ou réalité ?

Oui, il est question ici de l’usage d'un bol chantant comme facilitateur d’expérience dans l’auto-guérison.

L’auto-guérison par le bol de cristal, cela parait quelque peu énigmatique. Il nous faut peut-être EXPÉRIMENTER un nouveau paradigme. Avant même d’évoquer une guérison, envisageons d’habiter pleinement qui nous sommes et de ressentir la vie foisonnante qui nous anime. Éprouver de la gratitude, tout comme se sentir suffisamment bien-heureux et suffisamment bien-vivant, sont les premières couleurs d’un paysage intérieur à peindre.

Nous vous proposons aujourd’hui 3 clés pour dessiner ensemble ce premier paysage, telle une esquisse des rivages de l’auto-guérison par le bol de cristal :



1ère CLÉ d’auto guérison : l’ESPACE/TEMPS

Pour générer une auto-guérison, pouvons-nous quitter, mentalement, la notion commune d’ESPACE/TEMPS car en fait, quelque chose dans l’univers que nous sommes, se relie à l’INSTANTANÉITÉ.
De quoi s’agit-il ?
C’est ce que l’on nomme la CORRÉLATION NON-LOCALE C’est-à-dire que les organismes vivants, nos cellules par exemple, ne « relationnent » pas uniquement entre elles de proche-en-proche, en échangeant de l’énergie et des informations. Elles sont aussi en relation de manière non-locale (corrélation quantique). Chacune de nos 100 trillions de cellules entre en corrélation avec les autres, instantanément ! Ainsi, la Conscience est partout.

Pourquoi est-ce que je vous parle de la conscience ?

Et bien parce que la Conscience n’est pas une fonction de votre cerveau ! Non. Elle est partout, dans chacune des cellules de votre corps. Et chacune des cellules de votre corps est corrélée à chaque cellule d’autrui, ainsi qu’à tout le vivant ! En fait, « Tout fonctionne comme un système intégré, non-local » (D. Chopra). « NON-LOCAL » signifie en dehors de l’espace-temps.
Cela parait un peu énigmatique au début… Pourtant, nous connaissons intérieurement cette expérience. Lorsque la notion de temps s’effile, se lisse…

Comment cela se passe t-il ?

Lorsque l’on se repose au sol, les yeux fermés, les ondes émises par le bol de cristal chantant place le cerveau sur un cycle Alpha (8/13 Hz), nous nous relaxons profondément… Petit à petit, le rythme cardiaque ralenti et la pression artérielle diminue, les muscles vont alors se relâcher… que se passe t-il dans cet état de l’être où l’on est calme & détendu ? Nous expérimentons l’intemporalité ! Un état où se transforme instantanément notre rapport au temps.

Qu’en est-il alors de LA NOTION d’ESPACE ? La notion « d’ICI et LA-BAS » est dés lors inexistante. En fait, les Sons vibratoires des bols en quartz sont multidirectionnels et dynamiques. Lorsque nous posons simplement notre attention sur leur spirale sonore, nous quittons l’illusion de l’immobilité du corps ou d’un déterminisme figé. La conscience du corps physique est en expansion. Nous sommes PARTOUT et en mouvement. C’est surprenant à observer de l’intérieur.
Au 19ème siècle, nous avons cru que tout ce qui était plus lourd que l’air ne pourrait jamais voler… 2 siècles plus tard, l’A380 peut transporter plus de 800 passagers et la version cargo peut emporter jusqu’à 150 tonnes de fret… Et aujourd’hui encore, nous avons une vision mécaniste et normative du corps et du monde en général. Nous croyons encore que le corps est un contenant, celui de l’Esprit ou de l’âme… Nous croyons encore que le corps fonctionne comme une machine fonctionne. Une cause ici/un effet ici. Une cause là-bas/un effet là-bas. Et nous croyons, par extension, que le monde fonctionne aussi de cette manière. C’est une erreur ! L’autoguérison nous met dans l’obligation de modifier notre représentation du monde ! Souvenons-nous de l’effet papillon ou de la théorie du centième singe … oui, nous sommes tous interconnectés ! Rien, absolument rien, n’est séparé. Ni le corps, ni l’esprit, ni le cœur, ni l’âme, ni l’écosystème dont nous faisons partie.

Tout est Relié !

Si l’écosystème est malade, je suis malade. Si je suis malade, l’écosystème est malade. Ce « TOUT » dont je parle, est dynamique. Il n’y a rien de figé dans l’Univers. Votre corps échange avec tous les éléments et toutes les forces de l’Univers (respiration, alimentation, métabolisme, élimination… etc.) Plus surprenant encore, DEEPAK CHOPRA nous dit qu’il est possible de réaliser des études radio- isotopiques et démontrer que vous possédez des particules subatomiques, des millions d’atomes qui furent un jour dans le corps de bouddha, de Jésus ou de qui vous voulez…

Comment expliquer cela ?

Ces 3 dernières semaines, 1 quadrillions d’atomes vous ont traversé et sont passés par toutes les espèces vivantes de cette planète ! Imaginez… un éléphant en Afrique ; un panda en République populaire de Chine ; un arbre en Amazonie ; un taxi driver aux États Unis d’Amérique, une tulipe en Hollande… Vous avez donc des « trucs » dans le corps qui étaient là bas il y a moins d’un mois. Sans compter qu’il y a un an, vous n’aviez pas le même corps. Non, non, je vous assure ! 98% de toute la matière moléculaire de votre corps se sont renouvelés, exceptés le collagène, les cartilages… qui ont un cycle un peu plus long. Vous avez un foie tout neuf en 6 semaines, une peau new-look chaque mois, la paroi de votre estomac est refaite tous les 5 jours… Au bout d’un an (à chaque anniversaire), vous êtes quasi-autre ! Si vous croyez n’être qu’un corps, vous avez ici un très sérieux problème à résoudre, (duquel parlez-vous ?) ! Vous sentez l’idée ?

L’auto-guérison ne peut pas advenir sans un changement profond et radical de notre relation au corps, du corps machine au corps vivant !

Le problème de la pensée dualiste

Il est certain qu’avec la pensée de Descartes « je pense donc je suis », l’on créait des divisions qui n’existent pas ! L’esprit d’un côté, le corps de l’autre ; le corps d’un côté, l’écosystème ou environnement de l’autre…etc. puis nous passons des centaines d’années à déterminer ce qui les relient ou les connectent.

TOUT est interconnecté et entremêlé ! Corrélation et intrication quantiques (champs morphiques) ! Ça signifie que mes pensées, mes émotions, mes sentiments… influencent les vôtres… non que je vous manipule, mais parce que nous sommes tous reliés les uns aux autres. BOUDDHA avait raison, il n’y a pas d’esprit séparé ! Alors… Où est mon esprit ? Où est vôtre esprit ? Nos esprits sont entremêlés, nos corps sont entremêlés puisque l’esprit n’est pas séparé du corps. Alors… Qui suis-je ? Qui êtes-vous ? Comment ça marche ?



2éme CLÉ d’auto guérison : JE SUIS

Si mon corps s’est renouvelé via l’écosystème, en tant qu’élément de la biosphère, et qu’il n’est donc plus celui d’il y a un an qui est « mort » alors que « je suis » n’est pas mort entre-temps… c’est bien que notre Conscience survit constamment à la mort des cellules et des molécules par lesquelles elle s’exprime. Comment expliquer sinon qu’elles connaissent la différence entre le chaud et le froid, le plaisir et la douleur, nos émotions, nos pensées… comme celles d’avant ? Nos cellules sont réincarnées ! Étonnant, n’est-ce pas ? Non au niveau matériel mais au niveau mémoriel. En fait, c’est notre mémoire qui se réincarne !

Regardons une molécule de plus prés…

A l’intérieur, il y a des particules subatomiques qui viennent du vide. Ce vide quantique, nous avons tendance à le représenter dans l’espace, dans l’univers, là haut ou là bas… Or, il est aussi ICI ! C’est aussi ICI l’UNIVERS ! Si cela n’était pas actif ici, nous ne serions peut-être pas là.
Ce vide, c’est la conscience même (le SHIT ou SHITAKASH dont les vedantas nous parlent) !

Le vide et la conscience Matthieu Ricard, écrit en 1997, dans le moine et le Philosophe qu’il co-écrit avec son père Jean-François Revel que cette vacuité « n’est ni le néant ni un espace vide distinct des phénomènes ou extérieur à eux. C’est la nature même des phénomènes. Et c’est pour cela qu’un texte fondamental du bouddhisme, le Soûtra du Cœur, dit : « La vacuité est forme et la forme est vacuité ». D’un point de vue absolu, le monde n’a pas d’existence réelle ou concrète. Donc, l’aspect relatif, c’est le monde phénoménal, et l’aspect absolu, c’est la vacuité. […] Les phénomènes surgissent d’un processus d’interdépendance de causes et de conditions, mais rien n’existe en soi ni par soi. La contemplation directe de la vérité absolue transcende tout concept intellectuel, toute dualité entre sujet et objet. » — Le Moine et le Philosophe, 1997

Alors… Qui êtes-vous ?

Sans réponse intérieure à cette question, comment s’auto-guérir ? Et comment générer un bien-être intelligent pour l’être que nous sommes ? Je vais vous surprendre mais, pour reprendre encore Deepak Chopra, il n’y a personne à l’intérieur de vous que je pourrais nommer « vous » ou dire, ça, là, c’est vous.
En effet, il n’y a personne. Car, tout ce qui vous « définit » dépend des autres ! Oui, je vous vois frémir… cela inclus ce que vous ressentez, ce que vous pensez, ce que vous éprouver… oui, votre subjectivité et votre biologie aussi (nous l’avons déjà vu). En effet, tout ce qui se passe à l’instant dans mon corps dépend de « vous avec moi » et inversement… mon bien-être émotionnel, mon bien-être physique… et cela va plus loin… nous sommes interdépendants les uns des autres et en interaction aussi avec notre biosphère et avec l’ensemble du cosmos qui est vivant !
Par ailleurs, nous sommes aussi influencés par nos ancêtres, nos lignées passée ET futures ! Car la Conscience est non-locale, en dehors de l’espace-temps.

La Conscience « JE SUIS »

« I Am » est un singulier qui n’a pas de pluriel. Et nous le savons bien, le "tout" n’est pas égal à la "somme des parties" ou des individualités. Car la conscience est unifiée, il n’y a pas de clivage, de séparation. Il s’agit de la pure-conscience. Et, vous êtes intemporel, c'est-à-dire que votre conscience est non-locale. Car avec les Sons et l’énergie cristalline des bols de cristal chantants, vous connaissez cette expérience de l’être où les masques, les attitudes et rôles habituels et socialement induits ou appris, s’estompent… Là, il se passe quelque chose en vous qui est de l’ordre de la Rencontre, au sens le plus élevé du terme. Ils vous amènent au contact de l’Être, du mystère que vous êtes, que Nous sommes.

L’énergie cristalline

Il s'agit d'une haute fréquence vibratoire. En effet, elle est pure et œuvre dans des spectres de fréquences sonores et lumineuses. L’expérience avec les bols de cristal chantants nous fait dire que cette énergie entre en résonance, en phase avec la « conscience-pure », ce pur-amour que nous sommes, bien au delà du monde manifesté ou phénoménal.
Car l’énergie cristalline nous relie à tout le vivant, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. En fait, c’est l'énergie de l’équilibre de l’univers. Des particules subatomiques jusqu’au cosmos… Elle est cette énergie non-locale qui connecte & relie les éléments du vivant entre eux. Elle est, peut-être, l’énergie de la vacuité et de la matrice mémorielle du monde… (Intrication quantique).
D’ailleurs, des découvertes récentes fournissent la preuve indéniable que la matrice évoquée par Max Planck existe réellement. Serait-ce là le chaînon manquant à notre connaissance, celui qui forme l’univers, le pont entre notre imagination et notre réalité, et le miroir, dans notre monde, de ce que nous créons par nos croyances ? Concepts en référence à « La divine matrice », éd. Ariane, de Greg Braden.



3éme CLÉ d’auto guérison : ÉQUILIBRE & ÉQUANIMITÉ

D’ailleurs, « La guérison vient du cœur » entend t-on souvent. Oui, c’est juste mais l’Amour est avant tout un acte.

La joie, la compassion, la tendresse aimante, mais aussi l’entraide, le respect du vivant, la solidarité, l’écoute… Parce que l’Amour se manifeste pour l’ensemble de l’écosystème dont nous faisons partie. Il ne s’agit pas de vagues valeurs chrétiennes, d’être un sauveur ou une bonne personne. Il s’agit d’un amour au-delà-de-soi. Le bol de cristal chantant nous placent assez spontanément dans cet état de l’être.

La conscience trouve mystérieusement un nouveau chemin

Celui d’une identité trans-personnelle qui inclut la vie ET la mort. Les limites générées par la peur de la mort s’amenuisent. Le Tout est perçu de l’intérieur avec une égalité d’âme. Le corps, l’esprit, le cœur trouvent leur véritable équilibre. Tout est connecté à cet état de profonde ÉQUANIMITÉ.

Cependant, le détachement, induit par cet état d’être, n’est pas de l’indifférence. Il s’agit d’avantage d’une profonde sérénité en regard de ce qui est. Alors l’énergie transformerait bel et bien la matière et vice-versa puisque tout est relié et que nous formons une unité avec le vaste Tout.

Alors, si vous guérissez…

…le monde guérit aussi ! Nous faisons partie d’un cosmos vivant ! A nous de retrouver cette cohérence « absolue ». Laissons-nous trouver par la Conscience-pure et créons en nous cet état identique à celui « à l’origine »…

L’autoguérison c’est, peut-être, de renouer ce lien profond avec la Vie en nous. Pour aller plus loin, rendez-vous dans l'article sur la sonologie énergétique ICI !



NAMASTE les Cristallins !