Le jeu vibratoire du bol de cristal est plus puissant que celui du bol tibétain ! Entendons-nous bien, il n’est pas question ici de « force », mais bien de la puissance énergétique déployée, c’est-à-dire de la complexité subtile du langage vibratoire du bol.


Qu’est-ce que la puissance ?


En physique, la puissance reflète la vitesse à laquelle un travail est fourni. En d’autres termes, la puissance reflète à la fois la notion de changement matériel dans l'univers et la durée nécessaire à effectuer ce changement. Voilà qui peut nous intéresser !
Le son -ou vibration- qui est émané d’un bol de cristal, génère une onde transformatrice instantanément. Toutes les expériences vécues avec les bols de cristal corroborent cet état de fait. C’est une énergie pure, qui dissout nos émotions limitantes comme les peurs par exemple. Elle facilite l’accès à notre calme intérieur, à la joie de l’être et donne un regain de vitalité ! L’énergie cristalline est une véritable énergie de guérison. Elle transforme et libère.
Et sa puissance est inhérente à la rapidité avec laquelle notre état intérieur se modifie durablement !


Le contexte d’origine du bol tibétain


Les bols dits-tibétains ont surgit à l’âge du bronze. Le bronze étant l’alliage du cuivre et de l’étain. Et cet âge du bronze, souvenons-nous, est une période de la protohistoire ! A cette époque, ce sont donc les prémisses de la métallurgie ! Et elle va avoir des conséquences tant au niveau de l’organisation sociale des civilisations humaines, qu’au niveau de leur développement économique à un âge où le troc était de mise. La maîtrise parfaite de l'art du feu, acquise avec la céramique, fournit aux civilisations le savoir-faire nécessaire aux techniques métallurgiques. Désormais familiers des propriétés du bronze, les peuples vont utiliser la résistance de l'alliage pour créer divers armements, outils et objets du quotidien afin de parer à la fragilité des poteries et des accessoires en bois. Et le bol dit-tibétain, est, avant toute chose sacrée, un bol qui sert donc de contenant pour manger.


Les Sons du bol tibétain


Ces bols en métaux sont apparus dans les civilisations humaines il y a plusieurs millénaires. À l’origine, selon la légende, ce serait des forgerons nomades adeptes du Chamanisme qui les auraient introduits au Tibet. Ils furent principalement utilisés par des communautés bouddhistes qui savaient, de manière empirique, que les sons issus de ces bols, possédaient de puissantes propriétés curatives. C’est ainsi que les chamans, d’hier comme d’aujourd’hui, les incluent dans une dimension sacrée aux vertus thérapeutiques.

Ces sons sont profondément apaisants.
Leur résonance est très proche du plan physique et celle-ci nous rencontre dans un mouvement vibratoire horizontal, qui peut donc expanser nos corps subtils. Par ailleurs, les harmoniques dégagées peuvent être d'une grande richesse pour harmoniser nos états intérieurs dissonants.
Le métal est intrinsèquement un conducteur énergétique. En fait, nous sommes en résonance avec cet univers du fait de certains oligoéléments qui nous composent. Par exemple le zinc, le cuivre, le fer, le nickel, le chrome…etc. La loi de la résonance, qui est un principe fondamental de l’énergie, est expliquée par les physiciens lorsque deux ondes, vibrant sur la même fréquence, s’attirent.

Mais que penser du mythe des 7 métaux ? Imaginez : de l’argent, du fer, du mercure, de l'étain, du cuivre, du plomb et de l'or ! Outre la correspondance symbolique avec les planètes et leur énergie spécifique, les bols tibétains furent-ils un seul jour fabriquer ainsi, à l'âge du bronze ? La question reste en suspens même pour des spécialistes de ces merveilleux outils.


Dans tous les cas, nous pouvons légitimement penser que si nous sommes toujours en résonance avec ces fréquences-là, de nouvelles trames vibratoires sont actives aujourd’hui.
Ces trames sont, en fait, des champs de conscience.


Le contexte actuel


Comme nous le dit le Dr Luc Bodin, médecin cancérologue, « l’arrivée de nouvelles vibrations atteignent la Terre depuis déjà plusieurs années ! Elles permettent aux êtres humains de développer de nouvelles capacités de perception et de compréhension. Cependant, comme toute période de transition, il va falloir remplacer les anciennes structures par de nouvelles … »


D’autre part, notre Terre est en train d’augmenter son niveau vibratoire. Ça, c’est la résonance de Schumann. Cela veut dire qu’un changement de vibration est en train de se produire actuellement sur la Terre. Cependant, cette élévation de la fréquence terrestre se déroule progressivement, ce qui permet à tous de s’y adapter. Elle impacte, biensur, les différents règnes, animal, minéral et végétal.
Un autre élément perceptible du changement actuel dans la fréquence de la Terre est l’accélération de la perception du temps. Cette impression est amplifiée par le fait que nous démultiplions des activités différentes et que nous recevons quotidiennement un nombre faramineux d’informations à traiter. Ces différents phénomènes combinés font que le temps parait s’égrainer à la vitesse de la lumière !


Les bols de cristal


Nous sommes entrés dans l’ère du quartz tout comme le bol tibétain naquit à l'âge du bronze… La révolution industrielle s’est faite à partir du charbon, celle du commerce à partir du pétrole. La révolution technologique est née de l’usage du quartz. C’est donc un minéral majeur dans nos civilisations contemporaines.


Le quartz est une substance inorganique composée d'oxygène et de silicium. Il ne fait donc pas partie de la lignée Carbone ! Le quartz est semi-conducteur et mémoriel. Il vibre à des fréquences allant de la dizaine de kilohertz à quelques dizaines de mégahertz. Il est d'ailleurs utilisé comme étalon de fréquence dans de nombreuses applications en électronique !


Et, biensur, nous sommes en résonance avec ce minéral puisque nous en possédons ! Un humain de 70 kg possède environ 8 g de silicium dans son organisme. Nous en retrouvons au niveau de l’aorte, de la peau, du thymus et des os. Le silicium participe également au fonctionnement du système immunitaire. Il se trouve aussi étroitement associé à l'ADN. Par ailleurs, le silicium aurait une action au niveau de l’épiphyse ou glande pinéale. Au niveau physiologique, cette glande sécrète la mélatonine. Elle joue donc un rôle central dans la régulation des rythmes biologiques de veille/sommeil et des rythmes saisonniers. La glande pinéale dispose d’une membrane qui capte les images, comme celle de la rétine ! Par ailleurs, c’est la partie la plus magnétique du corps humain et elle est remplie d’eau, excellent conducteur des sons ! Nous devinons bien la portée de la résonance vibratoire des bols de cristal sur le vivant...


Les Sons du bol de cristal


Le niveau vibratoire du bol de cristal est très élevé, du fait même du quartz naturel qui le compose. Ses fréquences permettent d’activer ce que l’on appelle notre corps cristallin, l’un de nos corps de lumière, creuset de l'identité cristalline de l'être.

Leur résonance est multidimensionnelle. Leur mouvement énergétique est spiralé, comme l’ADN, et se déploie dans toutes les directions. Ils recentrent, alignent et expansent tout à la fois. Ils ont une incidence, tant sur le plan physique et neurophysiologique en particulier, que sur le plan mental, émotionnel, psychique et spirituel. La puissance du bol de cristal est tout à fait surprenante car elle est instantanée !

Et en tant qu’être vibratoire par essence, nous savons spontanément interagir avec le langage des bols de cristal.

La pensée se clarifie, les émotions s’apaisent, l’esprit recouvre un espace de liberté parce que nous entrons, instantanément, dans un espace-temps différent de notre état de veille ! Ce changement d’état de conscience est un facilitateur pour intégrer tous les changements vibratoires et énergétiques d’aujourd’hui. Cela facilite également le déclenchement des processus d'autoguérison !

Le bol de cristal est l’instrument sacré de notre civilisation contemporaine, pour toutes celles et ceux qui marchent le chemin de la tradition des sons et celui qu'il nous reste à inventer...


NAMASTE les Cristallins