Ou comment vibrer sa nature cristalline

Aborder le concept, encore très intellectuel, de notre nature cristalline, c’est peut-être d’abord accepter que celle-ci émerge patiemment depuis peu à l’échelle planétaire. Même si ses apôtres essaiment depuis bien longtemps ses germes dans tous les domaines du vivant, consciemment ou non.

C’est aussi reconnaître que nombre de nos instructeurs spirituels ou Sages, qui ont réalisé cet état de conscience, nous ont enseigné son existence. Leurs transmissions varient selon leurs terminologies, leurs Traditions et leurs pratiques. Mais en elle-même, cette nature supérieure porte des qualités de pureté, de vacuité et de conscience universelle, qui la rendent malgré tout un peu lointaine dans notre quotidien.

Cependant, nos nombreuses incarnations, tournées vers l’éveil, nous ont conduit à contacter progressivement notre Présence JE SUIS. Et c'est dans l’observation permanente des phénomènes physiques par ses sens, des mouvements de vie mus par le désir vital et des formes pensées ou croyances structurant le mental, que l’initié cultive, par la voie des œuvres et du service, par la dévotion et la connaissance, un art nommé yoga ou alchimie intérieure. Notre nature intrinsèque vibre énergie, comme elle irradie lumière.

En fait, cette nature d’être rayonne ses qualités et attributs différemment selon l’identification à l’Ego et/ou à notre âme. Et dans la paix de l’équilibre conquis, la pureté du Soi est perçue subrepticement par l’âme, nettoyée de ces filtres immémoriaux. Alors, l’être cristallin que nous sommes retrouve sa demeure en une pure conscience, un pur amour, une pure félicité, prêt à s’unir à l’océan de l’éternel infini.

Et cela est, sans aucun doute, le début de son éveil. Juste le commencement de l’exploration de sa nature spirituelle.

L’âge de cristal

La civilisation technologique qui flamboie aujourd’hui, repose sur la maitrise du quartz, miniaturisé dans la carte à puce ou intégré dans des systèmes électroniques de plus en plus complexes.
Par ailleurs, la physique quantique et ses applications peuvent s’associer aux propriétés (mémorielles et semi-conductrices) du quartz. Tout cela pour développer des technologies dont la période atlante n’aurait pas à rougir ! Cependant, l’Ère du verseau porte en son sein la Sagesse des Anciens et la pureté des hautes sphères. De cela, émanent l'âme de nos enfants appelés «cristal», ainsi que les bouleversements actuels qui annoncent une mutation d’espèce. L’ADN en ses multi-dimensions nous révèlera peut-être la clé du Mystère divin incarné sur Terre.
Dans tous les cas, la dimension cristalline nous ouvre à une conscience cosmique pour réintégrer notre place dans l’univers.

Le retour du Son, serviteur et médiateur d’unité

Les Anciens connaissent parfaitement la puissance curative et éveillante du Son. Et nous retrouvons traces dans les livres sacrés, comme au cœur de notre temple, de l’empreinte du Son des Origines, l’émanation de l’absolu silence dans la manifestation. OM – AMEN – AMIN – AWEN – SHALOM – TAO

Alors, lorsque ce Son porte les propriétés d’une peau de bête pour un tambour, du bois sculpté d’un didgeridoo, la résonance métal d’un bol tibétain, il nous ramène à intégrer les différents règnes en nous. Quand ce Son chante d’un vaisseau de quartz ou bol de cristal, nous vibrons immédiatement à la fréquence cristalline. Donc, par résonance à notre nature profonde et essentielle. Celle qui porte la Mémoire des Mondes et circule dans la trame multidimensionnelle de la conscience infinie. Celle qui contient le germe de toute thérapie sonore et vibratoire...


Cristalline journée à vous ! Namaste